1 octobre 2014

Chandeleur et pâte à crêpes BIO (Et bon !) La véritable recette …

janvier 30, 2011 par Michel Godet  
Publié dans De Tables ..., Recettes

La Chandeleur, autrefois « Chandeleuse », se fête 40 jours après Noël, soit le 2 février. Son éthymologie vient du mot « chandelle ».

Cette tradition des crêpes se rapporte à un mythe lointain selon lequel si l’on n’en faisait pas le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l’année. C’est sans doute de là qu’est née l’expression populaire:

Si point ne veut de blé charbonneux Mange des crêpes à la Chandeleur

La pièce d’or est du reste une autre coutume qu’il faut respecter à cette occasion. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or de la main gauche. Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe avant d’être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe  de l’année précédente pour donner la pièce d’or au premier pauvre venu.
Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année.

Quoi qu’il en soit est une légende reste une légende et un mythe, un mythe !

Celui qui retourne sa crêpe avec dextérité et qui ne la laisse pas tomber à terre, ni la colle au plafond ou qui ne la rattrape pas enroulée sur elle-même,celui-là aura du bonheur jusqu’à la Chandeleur prochaine.

©Photo Michel Godet Archives 2010- Le Sénateur-Maire de Lyon aux manettes !

Quelques autres proverbes glanés ii ou là:

Dans le Vivarais :

Quand pour la Chandeleur le soleil est brillant
Il fait plus froid après qu’avant

Dans le Nord :

Quand Notre-Dame de la Chandeleur luit
L’hiver de quarante jours s’ensuit

Dans le Gard :

Quand le soleil, à la Chandeleur, dit lanterne
Quarante jours après il hiverne

Dans les Hautes Pyrénnées :

Lorsqu’à la Chandeleur le temps persiste au beau
Berger serre ton foin, fais paître ton troupeau

En Bretagne :

A la chandeleur
Il fait jour à 6 heures
A chaque travailleur
Sauf au tailleur
Et au fainéant

Au Pays Basque :

À la Chandeleur verdure
À Pâques neige forte et dure

Un coup de chapeau à l’Hôtel Sofitel Lyon Bellecour qui, depuis sa création il y a plus de trente ans, a instauré l’incontournable soirée de la Chandeleur.

Une heureuse initiative due à son premier directeur, Lucien Chapat, qui nous a malheureusement quittés en 2010 et à qui nous pensons beaucoup. La soirée des crêpes du Sofitel c’était sa soirée !



R e c e t t e B I O de l a P â te à CRÊPES

1- Economat : (pour environ 20 à 25 crêpes)

200 g de farine bio tamisée BIO

60 g de sucre poudre cassonade BIO

4 g (maxi) de sel fin de Guérande

4 œufs moyens (environ 50 g chaque) BIO

50 g de beurre BIO fondu et refroidi (pour éviter que les crêpes « n’attachent »)

50 cl de Lait ½ écrémé BIO

Aromatisation, non en BIO, (sinon 10 cl de rhum vieux ambré, ou au choix)

2- Matériel :

Une jatte, un saladier, ou « cul de poule » d’au moins 2 litres

Une louche d’environ 10 cl

Une à deux poêles diam. 25/26 cm, adaptées aux feux électriques, gaz ou induction

Réglage chaud puis doux

Une casserole d’eau frémissante, une assiette diam. 28 cm, du papier aluminium, ou mieux un torchon, pour maintenir les crêpes « chaudes ».

3- Progression :

Mélanger au fouet la farine tamisée (éviter les grumeaux) avec le sucre, le sel, puis incorporer un à un les œufs, ajouter le beurre fondu et refroidi, et tout en « fouettant » incorporer le lait, au début peu à peu (éviter la formation de grumeaux), « filmer » et laisser « reposer » cette pâte, au réfrigérateur env. 1 h.

4- Cuisson : (adapter votre « temps », compter au moins 40 mn)

Beurrer légèrement la poêle « bien chaude », couler une « bonne louche » en tapissant bien le fond, et cuire à « feu doux » 2 à 3 mn, retourner (ou faire sauter avec un Louis d’Or dans l’autre main*), et cuire 2 à 3 mn l’autre côté.

« débarrasser » ou déposer dans l’assiette recouverte du torchon (ou papier alu) maintenue au « chaud » sur la casserole d’eau frémissante.

5- Dégustation :

Avec « bonheur » et garniture-fourrage de son choix.

Crêpes et Grand Marnier sont souvent associés !

A ce propos, Lyon saveurs et la BBLT  World Wide Cie. vous propose une:

Recette de fourrage-garniture ardéchoise « Poires et Châtaignes »

La recette pour 4 à 5 convives:


1- Demi-Poire caramélisée :

4 poires épluchées (Louise Bonne, Alexandrine, ou autre bien « goûteuse »)

Cuire «  à coloration » (presque caramel) : 75 g de sucre avec 10 cl d’eau

Y rouler les demies ou quarts de poires pour les « enrober » et réserver

2- Crème de Marrons en Sabayon :

· Sabayon froid : fouetter 2 jaunes d’œufs et un œuf entier avec 20 g de sucre, et réserver

· Crème de Marrons : fondre au bain-marie 100 g de Pâte de Marrons avec 120 g de Beurre

Mélanger ces deux préparations

3- Fourrage et cuisson :

Fourrer chaque crêpe avec cette crème de Marrons en Sabayon froid et des « lamelles » de Poires Caramélisées, les rouler, et

Passer au four à 170 °C env. 5 à 6 mn

4- Service :

Réaliser un Jus de Poire non sucré, frais presque « frappé »

Disposer en assiette :

deux crêpes fourrées tièdes,

quelques « lamelles » de Poires Caramélisées

et « arroser » avec le Jus de Poire « frais-frappé »

Une fois encore, le bonheur gourmand sera au fond de l’assiette ….

* Il faut réellement un Louis d’Or. Le chèque ou la carte de crédit: ça ne fonctionne pas !

Commentaires

Une Réponse à “Chandeleur et pâte à crêpes BIO (Et bon !) La véritable recette …”

Trackbacks

Vérifier ce que les autres ont dit au sujet de cet article...
  1. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par PressInfoRA, Godet michel jp. Godet michel jp a dit: # Chandeleur #Crêpes La véritable recette de la pâte à crêpes. Bio qui plus est: http://bit.ly/eFJNO6 [...]



Laissez parler votre imagination

Dites nous ce que vous en pensez...
et si vous voulez une image à afficher avec votre commentaire, venez obtenir un gravatar!