22 juillet 2014

Découvertes en Vallée du Rhône: tous les vins de la vallée !

mars 6, 2013 par Michel Godet  
Publié dans en Caves ...

Découvertes en Vallée du Rhône: Une 7e édition incontournable

Réservée aux professionnels du monde du vin (cavistes (19%), sommeliers, grossistes, agents commerciaux, CHR (12%), et autres importateurs (24%) de vingt cinq pays différents (Belgique 14%, USA 13%, Suède 11%, Allemagne 10%…), l’opération « Découvertes en Vallée du Rhône » fête cette année sa 7e édition, du 11 au 14 mars.

Pour autant qu’il se déroule en trois zones différentes (Ampuis, Tain-l’Hermitage et Avignon), ce salon tricéphale n’en est pas moins implanté au cœur de ses terroirs rhodaniens et d’un patrimoine historique régional d’une grande richesse et d’une grande diversité.

Lors de la présentation de la 7e édition de Découvertes en Vallée du Rhône: Arnaud Pignol, délégué Général InterRhône, Patricia Picard, déléguée générale du comité de pilotage au Cté viti-vinicole Rhône-Alpes, Sénateur Jean Besson, président de Rhône-Alpes Tourisme, Michel Grégoire, vice-président de la Région Rhône-Alpes, Joël Durand, administrateur InterRhône (Domaine Durand en St-Joseph)

Au programme, plus de 650 exposants présenteront leur millésime 2012, la large palette de leur production dans une ambiance aussi professionnelle que conviviale. Le millésime se définissant déjà comme expressif, harmonieux et équilibré.

Autant dire, que du nord au sud règne un véritable esprit Côtes du Rhône, transcendé par l’esprit unique de cette manifestation bisannuelle n’hésite pas à dire Christian Paly, le président d’Inter-Rhône.

L’intérêt de Découvertes en Vallée du Rhône peut donc se résumer en trois axes majeurs. Favoriser la rencontre entre metteurs en marché et acheteurs ou prescripteurs.

Permettre à ces derniers de déguster (avec modération) le maximum de référence d’une appellation, afin d’avoir un aperçu le plus exhaustif possible de la production en général et du dernier millésime en particulier.

Enfin, la possibilité est offerte à tous les acteurs de voir les vignobles au plus près, de mieux appréhender les terroirs, mais aussi de vivre le dynamisme et la qualité du travail des vignerons attachés à leur terre.

Loin de nous par contre d’affirmer que ces salons sont uniques. Ils trouvent cependant leur place à côté des grands salons nationaux et internationaux, tout en offrant une spécificité propre, des coteaux pentus des Côtes du Rhône septentrionales aux cépages multiples des appellations méridionales.

Grand rendez-vous d’affaires et de découvertes, cette manifestation permet qui plus est à  l’économie régionale de profiter d’un afflux de visiteurs significatif.

Il est vrai qu’au delà du salon proprement dit, de nombreuses soirées et autres manifestations festives doperont cette économie régionale.

Michel Godet – Photos Michel Godet et Lionel Mouley


Des nouveautés

Un vinocamp, évènement fédérateur et communautaire, dédié aux afficionados du Web 2.0 se déroulera le samedi 9 et le dimanche 10 mars pour mettre le vin à l’ère digitale.

Un carnet de dégustation pourra être créé et utilisé en ligne. Ses fiches de dégustations virtuelle seront accessibles depuis ordinateurs, smarphones et autres tablettes et imprimables sans réserve.

Quelques repères en chiffres

Budget de 3,05 millions d’euros, dont un million de l’Interprofession

650 exposants répartis sur 14 salons dégustations pendant 6 jours

Plus de 4 000 vins présentés et dégustés

15 000 verres en cristal utilisés

8 000 repas servis

Plus de 1 500 visiteurs, soit plus de 8 000 entrées cumulées

7 400 nuitées dans les hôtels de la région

Le programme

Lundi 11 et mardi 12 mars :

Palais des Papes en Avignon (Salles de la Grandes audience, de la Grande Chapelle, du consistoire, salle de Jésus, salle du Grand Tinel et du Parlement)

Mercredi 13 mars :

Tain-l’Hermitage et Mauves (Salle polyvalente, Espace Rochegude et Salle Charles Trenet)

Jeudi 14 mars :

Ampuis (Salle polyvalente)

Les Vins de la Vallée du Rhône

Ils sont produits sur six départements

404 milliions de bouteilles commercialisées en 2010-2011 dans 155 pays

5 000 exploitations viticoles

71 000Ha

3,09 millions d’Hl récoltés en 2011

1,6 milliards d’euros de CA généré par les AOC de la Vallée du Rhône

30% commercialisés à l’export

46 000 emplois directs ou induits. L’activité viti-vinicole de la Vallée du Rhône en étant le premier employeur.





Laissez parler votre imagination

Dites nous ce que vous en pensez...
et si vous voulez une image à afficher avec votre commentaire, venez obtenir un gravatar!